OGM

Homo sapiens

essai

préfacé par le Dr Pietro Buffa

& Nicolas Montigiani

En cours d'écriture

Synopsis quatrième de couverture

 

Si le processus d’évolution a permis un lent accroissement de la masse encéphalique, le bouleversement de la pensée humaine, survenu il y a 12.000 ans a été fulgurant à l’échelle du temps ! Tout aussi foudroyante a été la révolution intellectuelle et sociale du Néolithique. Alors comment expliquer ce sursaut brutal ? Ce bond décisif chez Homo sapiens est-il simplement le résultat de l’évolution par la sélection naturelle ? Les scientifiques ne voient évidemment aucune autre explication à la complexité du phénomène. Pourtant, cette transition brutale n’a aucune explication naturelle. De plus, notre histoire biologique est allée bien au-delà de la simple nécessité d’adaptation pour notre survie.

 

Pourquoi ? Quelle finalité se trame derrière les mécanismes qui ont façonné l’homme moderne ? Faut-il assimiler le processus d’hominisation à un acte programmé à des fins de recherches scientifiques ?

Les essais de Bleuette Diot sont préfacés par le docteur en Biologie moléculaire

Dr Pietro Buffa

Science et Inexpliqué est partenaire du livre OGM Homo sapiens

Le nouvel ouvrage de l’historienne Bleuette Diot se penche sur les preuves scientifiques que nous apportent aujourd’hui la biologie moléculaire et la génétique ; preuves qui permettent enfin de valider l’hypothèse que défend l’auteure depuis plusieurs années, à savoir :​

l'homme est un OGM

 

Si l’émergence de la vie sur Terre reste le fruit du hasard, celle de l’homme résulte d’après moi d’un interventionnisme biogénétique. Mon ami, le docteur en biologie moléculaire Pietro Buffa, affirme sans détour dans son livre Les gènes manipulés d’Adam :

« Quelle que soit la manière dont ces premiers hominidés modernes seront classés, une chose est certaine : aucune lignée de descendance animale n’a connu autant de nets changements dans un intervalle de temps aussi court que celui qui caractérise la phylogenèse de l’homme. Il est malheureusement impossible de vérifier directement ce qui est arrivé à nos ancêtres, mais le « gradualisme » (modifications légères, nombreuses et successives), base de l’hypothèse interprétative du processus bio-évolutif formulé par Darwin, ne se rencontre absolument pas dans le processus d’hominisation. »

 

Quel message vieux de 12.000 ans recèlent les piliers de Göbekli Tepe, situé en Anatolie ? Une civilisation exogène aurait-elle induit l’hominisation ? Même si cette hypothèse soulève l’opposition farouche des milieux académiques, notre histoire biologique mérite d’être reconsidérée avec des yeux neufs, sans a priori et sans tabous. Loin des considérations religieuses et des diktats de la science officielle, cet ouvrage explore de nombreuses pistes de réflexions. Ce long travail d’enquête permettra-t-il de trancher si oui ou non l’homme moderne est bien le résultat d’une création artificielle, voire même son aboutissement ?

Seul le lecteur sera à même d’en juger après la lecture de cet ouvrage.

 

  ©  Bleuette Diot

Copyright © 2020  Bleuette Diot. Tous droits réservés. 

Suivez l'auteure sur les réseaux sociaux.

  • Twitter - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle