OGM

Homo sapiens

essai préfacé par

Dr Pietro Buffa & Mauro Biglino

couverture globale essai 4 b diot.jpg
affiche pub ogm hs b diot.jpg
Un "Back to the Roots" époustouflant !

Synopsis quatrième de couverture

 

Si le processus d’évolution a permis un lent accroissement de la masse encéphalique, le bouleversement de la pensée humaine, survenu il y a 12.000 ans a été fulgurant à l’échelle du temps ! Tout aussi foudroyante a été la révolution intellectuelle et sociale du Néolithique. Alors comment expliquer ce sursaut brutal ? Ce bond décisif chez Homo sapiens est-il simplement le résultat de l’évolution par la sélection naturelle ? Les scientifiques ne voient évidemment aucune autre explication à la complexité du phénomène. Pourtant, cette transition brutale n’a aucune explication naturelle. De plus, notre histoire biologique est allée bien au-delà de la simple nécessité d’adaptation pour notre survie.

 

Pourquoi ? Quelle finalité se trame derrière les mécanismes qui ont façonné l’homme moderne ? Faut-il assimiler le processus d’hominisation à un acte programmé à des fins de recherches scientifiques ?

L’orang-outan a bifurqué du tronc commun de l’évolution il y a 14 millions d’années. La branche des gorilles s’est, quant à elle, différenciée il y a 10 millions d’années. Les chimpanzés ont suivi leur propre chemin évolutif il y a 7 millions d’années, période où débute précisément l’histoire évolutive de notre propre lignée. Voilà pourquoi, le séquençage du génome humain une fois achevé et publié, a été suivi de peu par celui du chimpanzé. À n’en point douter, il est notre plus proche parent encore vivant sur l’arbre phylogénétique. L’étude des séquences génomiques complètes de ces deux organismes permet aujourd’hui de faire des comparaisons intéressantes.


Le crâne fossile de Toumaï, retrouvé au Tchad, est celui d’un préhumain, vieux de 6 à 7 millions d’années. Ce jeune hominidé vivait au commencement de notre histoire évolutive. Il ne s’agit plus d’un singe, car Toumaï a déjà adopté l’attitude bipède qui caractérise la grande famille humaine. Nous le savons grâce à l’emplacement du foramen magnum, qui a commencé à migrer vers le centre du plancher crânien. Sa colonne vertébrale est à l’aplomb de la tête, et non pas à l’arrière comme chez les primates, et tous les quadrupèdes en général. Les paléontologues sont fascinés par l’instant clé où les primates ont divergé du tronc commun pour former deux groupes bien distincts : les singes d’un côté, les hominiens de l’autre. Car c’est à partir de ce moment, ô combien mystérieux, que nos ancêtres primitifs se sont redressés et ont adopté la bipédie permanente.


Alors que s’est-il passé à ce moment clé ? Pourquoi les hominidés ont-ils emprunté une voie si différente ? Les outils modernes de la génétique nous ouvrent désormais de nouveaux champs d’investigations.

© Bleuette Diot - Tous droits protégés 2020

Critiques clients Amazon

OGM Homo sapiens

Une révolution ! Une véritable bombe ! C’est simple chaque phrase est une punchline. Chaque chapitre est une révélation et les parties techniques sur la génétique montrent que l’auteure s’est appuyée sur des travaux scientifiques sérieux : le menton, la néoténie, HAR1, etc. Arguments solides.

© Morgan

Dans ce 4ème volet de la "Genèse de l'Humanité", Bleuette Diot nous assène un grand coup sur la tête. Elle nous démontre avec ses recherches abouties et surtout avec justesse et minutie, la vision d'un lointain passé oublié durant des millénaires. La finesse et la qualité des mots choisis nous font remonter le temps et comble un pan de l'histoire longtemps erroné par l'enseignement universitaire.
Ses qualités de chercheuse, d'historienne, clarifient nos doutes, si toutefois nous souhaitions la vérité,cet essai sera alors une révélation.
Je ne peux que vous conseiller de lire l'oeuvre de Bleuette Diot qui, quoi qu'il en soit, vous apportera humainement autant que spirituellement, que
vous soyez croyant ou athée.
Vous ne ressortirez pas indemne de cette lecture.  © Didier

Les essais de Bleuette Diot sont préfacés par le docteur en Biologie moléculaire

Dr Pietro Buffa

Le magazine Inexpliqué est partenaire du livre OGM Homo sapiens

Le nouvel ouvrage de l’historienne Bleuette Diot se penche sur les preuves scientifiques que nous apportent aujourd’hui la biologie moléculaire et la génétique ; preuves qui permettent enfin de valider l’hypothèse que défend l’auteure depuis plusieurs années, à savoir :​

l'homme est un OGM

 

Si l’émergence de la vie sur Terre reste le fruit du hasard, celle de l’homme résulte d’après moi d’un interventionnisme biogénétique. Mon ami, le docteur en biologie moléculaire Pietro Buffa, affirme sans détour dans son livre Les gènes manipulés d’Adam :

« Quelle que soit la manière dont ces premiers hominidés modernes seront classés, une chose est certaine : aucune lignée de descendance animale n’a connu autant de nets changements dans un intervalle de temps aussi court que celui qui caractérise la phylogenèse de l’homme. Il est malheureusement impossible de vérifier directement ce qui est arrivé à nos ancêtres, mais le « gradualisme » (modifications légères, nombreuses et successives), base de l’hypothèse interprétative du processus bio-évolutif formulé par Darwin, ne se rencontre absolument pas dans le processus d’hominisation. »

 

Quel message vieux de 12.000 ans recèlent les piliers de Göbekli Tepe, situé en Anatolie ? Une civilisation exogène aurait-elle induit l’hominisation ? Même si cette hypothèse soulève l’opposition farouche des milieux académiques, notre histoire biologique mérite d’être reconsidérée avec des yeux neufs, sans a priori et sans tabous. Loin des considérations religieuses et des diktats de la science officielle, cet ouvrage explore de nombreuses pistes de réflexions. Ce long travail d’enquête permettra-t-il de trancher si oui ou non l’homme moderne est bien le résultat d’une création artificielle, voire même son aboutissement ?

Seul le lecteur sera à même d’en juger après la lecture de cet ouvrage.

 

  ©  Bleuette Diot

Table des matières OGM Homo sapiens

 

Mot du Dr Pietro Buffa

Mot de l’auteure Bleuette Diot

La genèse de l’humanité

De mystérieuses origines

L’emblème du Serpent

Le Serpent et le signe H

Les symboles de la vie – Partie 1

Les symboles de la vie – Partie 2

Ninhursag, la dame de la montagne sacrée

Les héritières des grandes déesses

Le couple astral « Soleil-Lune »

La vie est universelle

Remarquable processus d’hominisation

Les bases de la génétique

Les dérives génétiques

L’extraordinaire longévité des rois antédiluviens 

Le sphénoïde

Syndrome de domestication & néoténie – Partie 1

Syndrome de domestication & néoténie – Partie 2

Domestication de l’homme : une autre piste de réflexion

Mystérieux chromosome 2  

Les gènes HAR1 F & FOXP2 

Le Projet Génome Néandertal

Le scénario de nos origines

Copyright © 2020  Bleuette Diot. Tous droits réservés. 

Suivez l'auteure sur les réseaux sociaux.

  • Twitter - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle