top of page
Au travail

Actualité

Actualité & événements

Dates de sortie des ouvrages, interviews,
salons et émissions en 2023

1ère édition des Rencontres de l'Un-Connu à Cajarc dans le Lot les 9 et 10 mai 2024 

 

Bleuette Diot sera la marraine de l'événement

 

Le nombre de places étant limité sur le festival, pensez à réserver la vôtre auprès de Violette Valorcy : 06 03 19 18 91

Synopsis conférence Bleuette mai 2024 Cajarc

 

 Il y a très longtemps, les hommes sont parvenus à transformer de manière empirique la morphologie du chien, du cheval, des ovins et des bovins, en sélectionnant les spécimens qui convenaient le mieux au but recherché. Les évolutions morphologiques des animaux domestiqués se sont alors accompagnées de changements physiologiques et comportementaux caractéristiques. Chez toutes les espèces domestiquées, il existe ainsi une sorte de « schéma de domestication » ; schéma qui s’explique quand on sait combien la sélection artificielle influence les gènes. Forts de ce constat, plusieurs chercheurs soutiennent la thèse que l’homme moderne puisse être la « version domestiquée » des hominidés fossiles, et en particulier des Néandertaliens. En effet, nous retrouvons chez notre espèce les mêmes modifications morphologiques et comportementales, que l’on peut remarquer chez les animaux domestiques.

Depuis quelques années, l’idée d’une domestication de l’homme par l’homme a donc vu le jour dans plusieurs disciplines. Cela dit, l’hypothèse de l’auto-domestication ne date pas d’hier. Dans les années 1980, l’anthropologue et zoologiste autrichien, Konrad Lorenz, titulaire du prix Nobel de physiologie, s’était déjà penché sur le syndrome de domestication. Pour lui, il est rapidement devenu évident que ce processus ne s’appliquait pas qu’aux animaux, mais également à notre espèce.

Pour résumer, nous serions une version domestiquée d’espèces d’hominidés plus sauvages. Les humains modernes porteraient donc dans leur génome une trace identique à celle laissée par la domestication animale. Mais comment expliquer le syndrome de domestication chez l’être humain ? Pour la science officielle, il ne peut s’agir que « d’auto-domestication », autrement dit Homo sapiens se serait domestiqué lui-même, avant de domestiquer les chiens, les ovins, les bovins, les porcs et les chevaux. Bien évidemment, il paraît insensé d’envisager une autre solution au problème. Et pourtant… s’il existait une autre alternative ?

3ème édition de L'Etrange Rendez-Vous à Paimpont en Bretagne du 26 au 28 juillet 2024

 

 

Synopsis conférence Bleuette juillet 2024 Paimpont

 

On ne le sait pas forcément, mais les alignements de Carnac ne représentent qu’une fraction d’un très vaste complexe de pierres levées. Cet ensemble de menhirs et de tumulus s’étend sur une zone de 1000 km2, qui va de la presqu’île de Quiberon à l’extrémité est du golfe du Morbihan. De nos jours, on ne s’en rend absolument plus compte parce qu’avec le temps, la majeure partie des mégalithes se sont, soit enfouis sous la terre, soit ils ont été submergés sous les eaux.

Mais que sait-on aujourd’hui de ce gigantesque complexe de Néolithique ? Que sait-on des chasseurs-cueilleurs à l’origine de tous ces alignements ? de leur culture ? De leurs croyances ? De leurs lieux d’inhumation ? de leurs craintes face à l’inéluctable montée des eaux à laquelle ces gens ont dû faire face il y a environ 7000 ans ?

Quelle est l’origine de cette soudaine montée des eaux ? Réchauffement climatique ? Cataclysme ? Et si les premiers pétroglyphes, gravés dans la pierre des mégalithes bretons, nous avaient laissés des indices ? Et si les plus anciens textes celtiques venaient conforter ce que la science moderne nous permet d’entrevoir aujourd’hui ?

Conférences à venir 


* Cajarc dans le Lot les 9 et 10 mai 2024
   Bleuette Diot sera la marraine de l'événement

* L'étrange rendez-vous à Paimpont en Bretagne les 26 et 28 juillet 2024
bottom of page